Philip Ciolina

 

 

 

Philip Ciolina est né dans une famille anglaise et suisse italienne.

Dès son plus jeune âge il pérégrine entre l'Angleterre et la Suisse en passant par la France. Ces voyages l'imprègnent d'impressions profondes et durables.

Diplômé du Royal College of Art de Londres section peinture en 1974, il se voit offrir une résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris.

Son séjour lui permet d'étendre sa connaissance des artistes européens.
A cette époque il travaille des petits formats à l'huile ou sur papier.

Depuis ce temps et aujourd'hui encore ses tableaux sont fait d'intimité et leur sujet est souvent inspiré par quelques vers isolés.
Silencieuses, les images sont composées de traits d'objets enfouis qui se discernent partiellement révélés entre des strates transparentes.

Dans les deux ateliers où il travaille, en Angleterre et dans le sud ouest de la France, les livres de peinture et de poésie sont accumulés,  les cartes postales, des dessins, quelques objets, de préférence de la céramique, glanée lors de ses voyages. Tous apparaîtront et réapparaîtront dans ses tableaux.

En 2011, Philip Ciolina remporte le prix de la « Random House book prize » du concours d'aquarelle du Sunday Times avec « The White Rose » La Rose Blanche, inspirée du poème  « The Four Quartets » de T.S Eliot.

Par la suite, commande lui a été passée d'une œuvre originale pour la couverture d'un  nouveau recueil de poésie de Robert Frost.

Son travail a largement été exposé en Angleterre tout comme à l'étranger, en Europe et aux États-Unis

Expositions au Royaume Uni : Hayward Gallery, Barbican Arts Center, Art First , Fine Art Society à Londres.

Collections :

Les domaines de Derek HIll et Rolf Brandt, Young Mallin Archive à New York, Royal College of Art, Dulwich College à Londres, St Catharine’s College à Cambridge, UK, et Philadelphia Museum of Art, USA.